Portail de la 124ème Unité Sainte Croix

La vie à la Meute


Nous allons vous présenter ici ce qu'est la meute et comment se passe une année. Nous allons d'abord présenter les aspects "théoriques" du déroulement de la vie en meute, ensuite nous viendrons aux aspects plus pratiques tels que l'uniforme, les horaires, ...

C'est un peu long mais prenez la peine de le lire au moins une fois. C'est important.

Pour accéder directement à une section cliquez ici en-dessous :

 

 

La Meute :

 

Description :

C'est l'ensemble des louveteaux et des chefs. Un louveteau est un enfant qui a entre 8 et 12 ans. Les chefs ont entre 17 et 25 ans. Généralement ils ont été scouts et louveteaux avant. Tous vivent ensemble pour s'aider à grandir mutuellement. Ce que nous essayons de leur apprendre peut se synthétiser en quelques points:

Nous leur apprenons ces différentes notions de manière très pratique. C'est par les jeux et les différentes activités qu'ils vont, par eux-même, découvrir tous ces concepts.
Ceci est évidement un "travail" de longue haleine qui ne s'envisage pas en trois mois. C'est pour cela que nous insistons très fort sur la présence des enfants surtout pendant les grands camps qui sont des étapes majeures dans la vie et l'évolution des louveteaux.
Le travail entamé chez les loups est tout naturellement continué et approfondi chez les scouts, tout comme nous continuons ce qui a été amorcé chez les Baladins.
Cependant ne croyez qu'il n'est possible d'entamer les louveteaux qu'après avoir été chez les baladins. Il est évidement possible de prendre le train en marche. Et nous sommes ravis de pouvoir accueillir de nouveaux louveteaux de tous les âges.

La meute est divisée en sous groupes de 6 à 8 enfants: les sizaines. Chaque sizaine est menée par un sizainier aidé par son second. Les sizainiers et seconds sont désignés par les chefs. Leur rôle n'est pas de jouer au grand chef dans la sizaine, mais plutôt d'aider les plus jeunes à s'intégrer et à comprendre le fonctionnement de la meute. De plus, comme ils ont généralement plusieurs années d'expérience, ce sont eux qui, en concertation avec leur sizaine, décident des stratégies et tactiques à adopter pendant les jeux.

Chez les Chefs, il y a un chef responsbale, c'est l'Akéla, et des assistants (pour reprendre le terme officiel). Il ne faut pas croire que c'est l'Akéla qui décide tout et que les autres n'ont qu'à suivre, il est évident que les décisions se prennent et les jeux se construisent en staff.


Déroulement :

Le parcours d'un loup se fait en quatre ans. Celui-ci est ponctué de diverses étapes importantes. Il y a tout d'abord le temps de la mue qui se fait chaque année. Ensuite il y a le message au peuple libre qui se passe lors du deuxième grand camp de l'enfant. Il n'y a pas de badges à passer comme aux scouts, ceux-ci sont remplacés par des ateliers qui se déroulent lors des grands camps.

Temps de la mue :


Chaque année on fixe des objectifs adaptés à l'âge de l'enfant. Ces objectifs sont représentés par ce qu'on appelle le "Temps de la Mue". Le temps de la mue est symbolisé par un badge qu'il reçoit aux alentours du 22 février, date anniversaire de la naissance de Baden Powell (fondateur du mouvement Scout). Les trois premiers badges représentent Hati, Baloo et Akéla et se distinguent par leur couleur de fond. Le dernier montre le loup qui tend la main au scout.

 

       



Le premier signifie que le loup doit apprendre à écouter, c'est le symbole de Hathi, l'élephant aux grandes oreilles, c'est à dire aussi respecter celui qui parle, tant au rassemblement que pendant les conseils.
Le second représente le fait que le loup a déjà acquis une certaine expérience, normalement il a fait un grand camp et comprend bien comment se déroule la vie chez les loups. De ce fait, il lui est demandé de donner son avis dans la sizainne, d'oser s'exprimer clairement devant la meute pendant les conseils,... C'est le symbole de Baloo, qui enseigne la loi aux jeunes loups.
En troisième année, on demande aux loups non seulement de donner leur avis, mais aussi de prendre des initiatives, et prendre part aux décisions dans la sizaine.
Si les trois badges représentent chacun Hathi, Baloo et Akela, c'est qu'il est évident que les trois idées sont fortement liées. Même si on insiste plus précisément sur un des points chaque année, le loup ne doit pas perdre les autres de vue.
Pour sa dernière année chez les loups, l'enfant reçoit le badge du loup qui tend la main à Archie (le symbole des scouts). Ce badge doit lui rappeler qu'il est maintenant un des grands dans la meute, qu'il a beaucoup d'expérience et une influence sur les plus jeunes. Il lui est donc demandé de montrer le bon exemple et de se montrer responsable des tâches qui lui sont confiées par les chefs.

 

Message au Peuple Libre :

Un autre moment important dans la vie d'un louveteau est son message. Avant on appelait cela la promesse, mais la Fédération a pensé, et nous sommes d'accord, qu'à 8 ou 9 ans, on n'est pas à même de faire une "Promesse" pour le reste de sa vie. C'est pourquoi nous parlons plutôt de "message". Celui-ci ne concerne que la vie à la meute. Nous proposons aux loups de deuxième année de le passer pendant le grand camp. Ils ne sont pas obligés de le faire. Le message consiste essentiellement à réfléchir sur soi et sur sa place dans la meute, sur ses défauts et ses qualités. Cette réflexion est assistée par un parrain, choisi parmi les loups ou les chefs. A la fin du camp, le loup présente devant toute la meute et de manière officielle sa réflexion. Il explique ce qu'il compte faire pour devenir un loup encore meilleur. Pour se le rappeler, il reçoit un insigne (ici à gauche).




Le Livre de la Jungle :

Pourquoi sommes-nous des "louveteaux", et pas des scouts juniors ? Pourquoi les chefs portent-ils des noms du Livre de la Jungle? Pouquoi le temps de la Mue y fait-il référence ?

Le livre de la Jungle comporte de nombreuses similitudes avec les situations dans lesquels nous nous retrouvons en tant que "scouts". Par exemple dans le livre de la Jungle, Moogly est accepté dans la meute malgré ses différences, et toute la Jungle va essayer de l'aider, que se soit Bagheera, Baloo, Hati, Chil, ou la Meute. Chez nous c'est pareil, chaque enfant est un peu un moogly au départ et a besoin du soutien des autres loups mais aussi des chefs pour grandir et évoluer. Il est beaucoup plus facile d'expliquer les choses de cette manière aux enfants. Ce sont des choses qui leur parlent. Le Livre de la Jungle est un choix historique, mais il est toujours aussi adapté maintenant qu'il y a cinquante ans tellement le livre de Kipling est riche et diversifié. Par ailleurs, notre animation n'est évidement pas basée uniquement sur ce thème. Il est en fait très rare que nos jeux aient comme thème le Livre de la Jungle. Nous préférons utiliser des sujets qui leur sont plus proches pour la construction des activités et nous réservons le Livre aux moments où la meute se pose et réfléchit sur son fonctionnement, comme pour le temps de la mue ou le message au peuple libre, mais aussi lors des conseils par exemples.

Le texte intégral est disponnible sur internet : ICI



En pratique :

L'uniforme :


Les insignes :

Pour simplifier, au lieu de vous expliquer où se mettent les insignes, voici un dessin explicatif :

Les horaires :

En septembre, octobre et à partir de mars, les réunions se déroulent de 9h30 à 17h.
En hiver, c'est à dire entre novembre et février inclus, de 10h à 16h.
Si nous racourcissons les réunions en hiver, c'est parce qu'il fait souvent plus froid et pluvieux, mais surtout parce qu'il fait nuit plus tôt, et qu'il est difficile de faire nos activités dans l'obscurité.

En ce qui concerne les week-end, il y en a deux à trois par an, les informations vous sont envoyées quelques jours avant, mais généralement le départ se fait le vendredi soir à la gare de Boitsfort (et pas Watermael!) entre 18 et 20h, sauf exception. Le retour se fait généralement au même endroit. Tout est expliqué dans les lettres envoyées avant chaque weekend.

La présence aux réunions :

Nous tenons énormément à ce que les enfants assistent à autant de réunions que possible. Nous ne sommes ni une garderie du dimanche, ni un camp de vacances. Ce qui nous en différencie c'est que nous connaissons, suivons et aidons les enfants dans leur apprentissage. Ceci a déjà été abordé plus haut. Le fait est que ce projet ne se fait pas en un jour. Si l'enfant ne vient pas, il ne participera pas à l'évolution du groupe. Mais, en plus de gêner son intégration, il handicape sa sizaine qui se retrouve moins nombreuse pour les jeux. Par ailleurs nous comprenons parfaitement que dans certaines circonstances, il n'est pas possible à l'enfant d'assister à une réunion. Dans ce cas, nous vous demandons de bien vouloir nous prévenir le plus tôt possible de l'absence du loup.

Le grand camp :

Le grand camp est un des moments les plus importants de la vie du loup. C'est là que se concrétise tout ce que nous avons esquissé et élaboré pendant l'année. Nos camps se déroulent toujours la première quinzaine du mois de juillet. De grâce, ne placez pas vos vacances en famille à ce moment-là. Le camp est un moment trop important dans la vie scoute en générale que pour pouvoir le manquer chaque année.

Il arrive que certains enfants aient peur de quitter la maison familliale pour 10 jours. C'est normal, et nous le comprenons. Nous pouvons alors passer chez vous pour expliquer plus en détail à l'enfant comment se déroule un camp, présenter les photos des camps précédents,... Cette démarche a aussi pour but que l'enfant nous connaisse un peu mieux, un peu plus personnellement, et que de ce fait il se sente un peu moins angoissé à l'idée de passer 10 jours avec nous loin de ses parents.

 

Rapport avec la religion :

Notre unité fait partie des « Scouts ». Ce mouvement s’est progressivement totalement détaché du contexte religieux catholique originel pour accueillir tout le monde, peu importe leur orientation religieuse.
Néanmoins, notre unité garde des contacts avec la paroisse de Sainte Croix, et pour cause nos locaux nous sont gracieusement prêtés par celle-ci. Concrètement, pas de messe tous les dimanches mais une activité dans un cadre religieux, une fois par an.

Les devoirs des parents :

Pour que l'année se passe dans les meilleurs conditions possibles nous demandons certaines petites choses au parents:

La cotisation :

Juste un petit mot d'explication sur la cotisation. Depuis cette année, tout passe par l'unité. Elle comprend une part pour la meute, une autre pour l'entretient des locaux et enfin une patrie sert à payer les assurances. La partie de la meute couvre les activités spéciales que nous pourrions faire pendant l'année, l' achat ou le remplacement du petit matériel tel que des bics, marqueurs... mais aussi, et surtout, c'est une avance sur le grand camp. Nous cherchons notre endroit dès septembre, en tenant compte du nombre d'inscrits à ce moment là. Nous devrons donc payer un endroit adapté à ce nombre d'enfants. Il suffit que 5 ou 6 enfants nous quittent pendant l'année pour nous nous nous trouvions devant des difficultés financières. C'est pourquoi nous vous demandons une avance dès septembre. Par ailleurs, il ne faut surtout pas que des problèmes d'ordre financier vous arrêtent, il y a toujours une solution : nous avons quelques réserves, l'unité et la paroisse en ont aussi. Vous pouvez donc contacter, selon votre préférence, un chef d'unité, l'aumonier ou un des chefs.



Nous epérons avoir répondu à toutes les questions que vous pouviez vous poser. Si, d'aventure vous vouliez en savoir plus sur tel ou tel point ou simplement en discuter avec nous, nous sommes naturellement à votre entière disposition.

Page générée en 0.13 secondes (10 requêtes)